TUXEDO BIG BAND

TUXEDO BIG BAND

C’est en 1990 que le saxophoniste toulousain Paul Chéron a créé le Tuxedo Big Band. Son but, constituer une formation dans la lignée des grands orchestres qui firent, dans les années 30 et 40, les beaux soirs des dancings new-yorkais, les mythiques Savoy Ballroom et Apollo Theatre.

 

Tâche ambitieuse. Outre qu’elle supposait une connaissance intime de la période, il s’agissait de réunir une phalange de musiciens capables de jouer le répertoire de ces monstres sacrés que furent en leur temps Fletcher Henderson, Louis Armstrong, Chick Webb, Jimmie Lunceford, Duke Ellington, Count Basie ou Benny Goodman. Non pour le reproduire à l’identique, mais pour mettre en œuvre les vertus qui en firent le succès et qui sont celles du jazz dans ce qu’il a de plus vivant.

 

Quelques années auront suffi pour que le pari soit tenu et que le Tuxedo se hisse au sommet. De nombreux concerts et galas en France et en Europe, la participation aux plus grands festivals (Marciac, Berne, Montauban, San Sebastian, Paris, Bayonne, Ramatuelle, Coutances, Terrassa, Munster, Porto, Villeneuve-sur-Lot, Monségur, entre autres) ont assis une réputation qui a franchi l’Atlantique : en témoigne une tournée triomphale en Floride avec Bob Wilber,

 

Un parcours jalonné d’enregistrements qui ont connu le succès et dont plusieurs ont été distingués par la critique.

Chacun de ces albums témoigne de la maîtrise d’une formation qui conjugue cohérence, rigueur d’écriture et liberté des solistes, précision et souplesse de la rythmique, sens des nuances, son d’ensemble original et swing constant. Autant d’ingrédients que Paul Chéron, maître d’œuvre du projet, a su fondre, au prix d’un travail constant, dans une subtile alchimie. Si bien que Tuxedo est, à l’heure actuelle, le big band le plus représentatif d’un jazz chaleureux, vibrant, qui, depuis son âge d’or, n’a pas pris une ride.

Nicolas Gardel ,Jérôme Etcheberry, Mathieu Haage,  (trompettes),

Mickael Ballue, Cyril Dubilé, Sébastien Arruti (trombones),

Paul Chéron (sax alto et leader), Stéphane Lourties (sax alto),

Nicolas Montier, Stéphane Barbier  (sax ténor),

Pierre-André Cuxac (sax baryton),

Franck Jaccard (piano),

Henri Chéron (guitare),

Pierre-Luc Puig (contrebasse),

Sylvain Glévarrec (batterie)

Nadia Cambours (vocal).